Quentin Tarantino - Ados.fr

Quentin Tarantino: "Encore deux films et je pars à la retraite" Quentin Tarantino pense être arrivé au bout de quelque chose. Huit films, huit...

Vidéo : Quand Breaking Bad s’inspire de Pulp Fiction Pulp Fiction de Quentin Tarantino est un monument du cinéma. Breaking Bad de...

Vidéo : The Hateful 8 : Tarantino dévoile la première bande annonce ! Après avoir dévoilé les premières photos promotionnelles de son...

Photos : The Hateful 8 : Le prochain Tarantino se dévoile Après le succès de son Django Unchained , Quentin Tarantino avait...

La biographie de Quentin Tarantino

Pour beaucoup c’est un révolutionnaire. Pour d’autre il est juste un excellent copieur. Quoi qu’il en soit, Quentin Tarantino fait parler de lui…

Autodidacte, il laisse tomber ses études très jeune et s’érige une culture du septième art hors paire en travaillant dans un vidéo club à Hollywood. Il y rencontre son (ancien) ami Roger Avary avec qui il partage des idées de scénario. dont celui de true Romance qu'il confie (à regret) à Tony Scott. Le premier écrit et le second corrige (les nombreuses fautes !). De leur collaboration naîtra le premier film de Tarantino : Reservoir Dogs.

Aidé par Miramax, la maison de production des frères Weinstein spécialisée dans la découverte de jeunes talents indépendants, il présente son film au festival de Sundance et choque public et jury. Violence, vulgarité, longues tirades, flingues à gogos… Tous les ingrédients qui feront la réussite du cinéaste.

On le retrouve à Cannes en 1994, où il rafle la palme la palme d’or pour son mythique Pulp Fiction. Il est sacré par la nouvelle génération comme l’inventeur du Post Modernisme, soit d’un troisième courant dans l’histoire du cinéma. Il n’en demandait pas tant ! Modeste (pour le moment) il assume totalement ses influences : la culture pop 80’s.

Il le prouve une fois de plus dans Jackie Brown où il donne le rôle principal à Pam Grier Cet hommage à Foxy Brown (où Pam tenait aussi le rôle principal) et à la blaxploitation ne remporte pas  un succès mirobolant.

Il se rattrape en 2003 avec son dyptique Kill Bill où tel une Bruce Lee version femme, Uma Thurman se bat en pyjama jaune de samouraï pour donner une leçon à ses bourreaux et évidemment… tuer Bill ! Succès de plus au compteur ! Entre temps Tarantino produit ses amis (Hostel d’Eli Roth) s’amuse à la télévision (il tourne un épisode des Experts et joue dans Alias) et donne un coup de main à Robert Rodriguez dans Sin City en souvenir de leur collaboration pour Une nuit en enfer ou Four Rooms

Les deux compères se retrouvent pour une mini saga grindhouse (en rapport au genre de film d’exploitation des années 80-90 diffusés dans des petits cinémas). Lui s’occupe du premier segment : Boulevard de la mort. On y retrouve une brochette de femmes fatales face au méchant Kurt Russel.

Fier de son succès il revient dans un tout autre genre : le film de guerre, avec Inglourious Basterds où un casting de luxe s’est donné à fond pour lui faire plaisir (Brad Pitt, Mélanie Laurent, Diane Kruger...) et fait même remporter le prix du meilleur acteur à Chris Weitz lors de leur passage à Cannes.

Débordant de projets, on ne sait pas ce que Tarantino nous réserve désormais… Un film de science fiction vintage ? Une fresque épique sanguinolente ? Les rumeurs vont bon train… Seul l’avenir les confirmera !

 



...



Les personnalités associées à Quentin Tarantino
Sites consacrés à Quentin Tarantino
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
  • Tous les clips
Forums Public Ados
  • 8615
    Le dernier film vu.
  • 1641
    Tu recherches le nom d'un film ?
  • 58
    Vos 20 films préférés et pourquoi ?
  • 50
    Le Labyrinthe
  • 36
    Quel est le meilleur des SAW ?