Isabelle Adjani - Ados.fr

Isabelle Adjani

Née le : 27 juin 1955 (62 ans)
Nationalité : France
Métier : actrice

258

VIDEO BUZZ : Paradis, Adjani, Casta...En Flashmob au Trocadero pour la Journée de la Femme ! Vanessa Paradis, Isabelle Adjani, Julie Ferrier, Laetitia Casta, Alice Belaidi, Audrey...

Raiponce : Le making-of du doublage avec Romain Duris, Adjani et Maeva Meline en vidéo ! Impossible de résister à l'appel de Raiponce , le dernier Disney qui remet au...

Césars 2010 : Et les gagnants sont... non vraiment vous vous posez la question ? Dans la nuit de samedi dernier, la trente-cinquième cérémonie des...

Isabelle Adjani aux Globes de Cristal : Sa jupe anti-burqa... Anne Roumanoff et Patrick Poivre d'Arvor remettent à Isabelle Adjani un Globe de...

La biographie de Isabelle Adjani
Elle est à la fois une des plus belles femmes et une des plus grandes actrices du cinéma français. Elle est la belle au « petit pull marine » et aux yeux immensément bleus. Mathilde Seigner, (qui l’imite parfaitement bien) délestée de ses rondeurs – même au balcon –, lui ressemble de plus en plus. Isabelle (Yasmine) Adjani est découverte alors qu’elle est encore au lycée. L’assistant de Bernard Toublanc-Michel lui propose le rôle principal du « Petit Bougnat ». Désirant préparer une licence de psychologie, Isabelle Adjani envisage le cinéma comme un jeu… de vacances, une activité temporaire. Engagée dans « Faustine et le bel été », en 1971, le 7ème Art devient une passion qui se forme au célèbre cours Florent. Au théâtre, elle est engagée par Robert Hossein. Son triomphe sur les planches la conduit à la Comédie-Française, alors qu’elle ne sort pas du conservatoire. Elle joue dans « L’Ecole des femmes » - Agnès n’a jamais été aussi attendrissante en disant : « Le petit chat est mort. » -, « Ondine », etc. La télévision s’intéresse à elle. Nullement timide, Isabelle Adjani n’hésite pas à rembarrer le séducteur Jacques Dutronc devant les caméras et mes téléspectateurs. En 1974, la Comédie-Française lui propose à un contrat exceptionnel, mais elle se prend une « Gifle » : la comédienne préfère se tourner vers le cinéma et Claude Pinoteau. En 1975, sa prestation dans « Adèle H. » lui vaut d’être nominée aux Césars, mais aussi aux Oscars. C’est donc tout naturellement qu’Hollywood fait appel à elle en 1977 pour jouer dans « Driver ». Auréolée de reconnaissance et d’honneurs, Isabelle Adjani connaît l’échec en 1979 avec « Nosferatu, fantôme de la nuit ». Malgré le flop, elle défend le film. La même année, elle endosse un nouveau rôle dans la vie : celui de mère. Elle met au monde Barnabé, qu’elle a avec Bruno Nuytten, un célèbre chef opérateur. En 1981, deux de ses films tournés en 1980 sont à Cannes : Isabelle Adjani n’est pas à un record près et obtient le Prix d’interprétation féminine pour « Possession » et « Quartet ». Avec « Possession », et un rôle encore torturé, elle obtient même le César de la « Meilleure Interprète Féminine ». En 1983, « L’été meurtrier » sort : Alain Souchon y a trouvé une fille électrique, dans le drame et les rires aux éclats, dans la tristesse et la folie. Entre temps, Isabelle Adjani a laissé tomber Godard et ses méthodes de tournage. La figure emblématique qui s’est lancée dans la pub (notamment pour Gap) se lance dans la chanson. Serge Gainsbourg plonge dans ses yeux et lui écrit « Pull Marine ». Le réalisateur du « Grand Bleu » filme « le fond de la piscine » : Luc Besson tourne le clip. Ensuite, il la filme dans « Subway ». En 1987, une rumeur est lancée : Isabelle Adjani a le sida ; Isabelle Adjani est morte. Pour apporter un démenti, elle se présente au JT de 20h sur TF1. Mai sa main sur la joue éveille les suspicions. L'"affaire Adjani" et les insinuations continuent : elle semble cacher un tache. Puis elle part aux Etats-Unis, vers un scénario, loin de ceux qui l'enterrent. Ensuite, elle se consacre à son projet : « Camille Claudel ». Dans la peau de la sculptrice, à la passion amoureuse créatrice et destructrice, Isabelle Adjani fait un triomphe : elle remporte un nouveau César et une nouvelle nomination aux Oscars. Malgré son succès, elle délaisse les écrans pour se consacrer à sa vie de femme avec un nouvel homme : l’acteur Daniel Day Lewis . Elle reparaît dans les salles obscures en envoûtante « Reine Margot ». Son rôle, une fois de plus, lui vaut un César. En avril 1995, elle donne naissance à son deuxième fils, Gabriel-Kane. Isabelle Adjani tourne et ne vieillit pas. Entre temps, Daniel Day Lewis a disparu de sa vie. Elle recommence à aimer avec Jean-Michel Jarre . Alors qu’elle est discrète sur sa vie privée (mais moins depuis sa relation avec l’acteur de « My Left Foot »), la déclaration amoureuse se fait dans « Paris-Match » : en juillet 2002, les deux célébrités annoncent leurs fiançailles. « Les histoires d’amour finissent mal en général » ? Isabelle Adjani ne fait pas exception : en 2004, c’est la rupture à grand renfort de confidences surprenantes et de coups bas. Le linge sale et l'infidélité se lavent en public.

...



Les personnalités associées à Isabelle Adjani
Sites consacrés à Isabelle Adjani
Isabelle Adjani Le site officiel.
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
capo dicapi
Il y a 7 ans 2 mois Signaler ce commentaire
vouéte la lune allèment le coeur de selui qui comprond tes ponsé
  • Tous les clips
Forums Public Ados
  • 8622
    Le dernier film vu.
  • 1672
    Tu recherches le nom d'un film ?
  • 108
    votre scene de twilight préférée
  • 92
    Quel personnage préférez vous??
  • 35
    Je cherche un film d'ado !